English | Français
banner

Communiqués de presse du Congrès

Contact pour les médias :
Mary Wimmer Directrice, Communications et relations avec les médias
Association de l’industrie touristique du Canada
Tél. : 613-238-7887, poste 8765
Courriel : mwimmer@tiac-aitc.ca

Communiqués de presse du Congrès

Communiqués de presse du Congrès

La relance économique du secteur touristique au Canada repose sur les partenariats public-privés et des changements clés en matière de politiques publiques, affirme l’Association de l’industrie touristique du Canada

Publié le 21 novembre 2022
MicrosoftTeams-image%2b(12).png

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

La relance économique du secteur touristique au Canada repose sur les partenariats public-privés et des changements clés en matière de politiques publiques, affirme l’Association de l’industrie touristique du Canada

22 novembre 2022, Ottawa (Ontario) – Une nouvelle étude publiée aujourd’hui par Destination Canada semble indiquée que l’économie touristique du Canada pourrait être entièrement remise sur pied dès 2024, et ce grâce à la robustesse continue du marché intérieur et à la reprise rapide du marché américain.
Cependant, l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) affirme que ses propres objectifs ambitieux de relance totale nécessiteront un travail considérable pour être atteints. Prenant la parole aujourd’hui devant plus de 400 délégués réunis dans le cadre du Congrès touristique annuel de l’organisation, un événement de deux jours qui se tient cette année à l’hôtel Westin Ottawa, le Vice-président, Politiques et affaires gouvernementales de l’AITC, Marc Seguin, a souligné que le secteur est encore très loin d’une reprise complète.
Dans sa récente présentation au Randy Boissonnault, ministre du Tourisme et ministre associé des Finances, l’AITC a fixé des objectifs sectoriels à atteindre d’ici 2030, notamment des dépenses touristiques totales de 1 milliards de dollars au Canada, une main-d’œuvre touristique totale de 2,5 millions de travailleurs et un total de 30 millions de visiteurs internationaux annuels qui séjournent une nuit ou plus au pays.

« Nous savons que de nombreuses politiques sont nécessaires dans quatre domaines clés » a-t-il affirmé au cours de son « Rapport de leadership », qui a donné le coup d’envoi au premier jour du Congrès. « L’AITC ainsi que les entreprises-membres et organisations qu’elle représente ont pleine confiance qu’il est possible d’atteindre les objectifs proposés d’ici 2030 si les ressources financières adéquates sont débloquées pour soutenir la nouvelle stratégie [fédérale de croissance du tourisme]. Mais pour en arriver là, un certain nombre de choses doivent se produire ».

Plus précisément, Seguin a souligné que le gouvernement du Canada doit axer la refonte de la stratégie sur quatre domaines clés où des changements sont nécessaires en matière de politiques :

i) Attirer et retenir une main-d’œuvre touristique durable.
ii) Améliorer l’accès des visiteurs pour entrer au Canada et s’y déplacer.
iii) Développer et promouvoir les actifs touristiques.
iv) Bâtir une industrie touristique régénérante et inclusive.

Ces quatre « piliers » sous-tendent la récente proposition faites par l’association au gouvernement afin d’orienter la nouvelle stratégie. Seguin a expliqué qu’afin d’élaborer cette proposition, l’AITC a mené d’importantes consultations auprès de ses membres, d’autres chefs de file de l’industrie et d’organisations de partout au Canada. « Notre proposition est un plan longuement réfléchi qui présente les meilleurs moyens de nous aider à atteindre nos objectifs sectoriels d’ici 2030 », a-t-il ajouté.

Parmi d’autres idées novatrices pour favoriser la relance du secteur, Seguin recommande la création d’un conseil ministériel sur la politique touristique dirigé par le ministre du Tourisme. « Pour que la stratégie touristique soit un succès, il est essentiel que tous les partenaires travaillent dans la même direction et ne perdent jamais de vue la destination visée, » dit-il. « Les 24 agences et ministères fédéraux qui jouent un rôle dans l’industrie du tourisme doivent faire de [ces] objectifs en matière de tourisme une priorité absolue. Nous devons tous soutenir et réinventer l’industrie touristique du Canada ».

Le Congrès se poursuit demain (23 novembre 2022) avec des séances éducatives mettant en vedette des chefs de file de l’industrie ainsi qu’une « discussion informelle » entre Segiun et ministre Boissonnault.

Les personnes qui ne peuvent pas assister au congrès pourront accéder aux enregistrements des séances ici, moyennant des frais, à compter du 1er décembre 2022.

- 30 -

Contact pour les médias :
Mary Wimmer
Directrice, Communications et relations avec les médias
Association de l’industrie touristique du Canada
Tél. : 613-238-7887, poste 8765
Courriel : mwimmer@tiac-aitc.ca

À PROPOS DE L’AITC
Fondée en 1930 en vue d’encourager le développement du tourisme au Canada, l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) est le porte-parole national et la championne de l’industrie. L'AITC est aujourd’hui le porte-parole à l’échelle nationale du secteur privé pour cette industrie qui affichait un rendement de 105 milliards de dollars avant la pandémie. Établie à Ottawa, l’AITC agit au nom des entreprises touristiques canadiennes et promeut des mesures positives qui permettent à l’industrie de se développer et de prospérer. L’AITC est chargée de représenter les intérêts touristiques au niveau national, et son travail de plaidoyer consiste à promouvoir et à soutenir des politiques, des programmes et des activités qui avantageront la croissance et le développement du secteur. Les membres de l’AITC reflètent les partenariats entre tous les secteurs de l’industrie et les associations touristiques provinciales, territoriales et régionales, ce qui permet à l’association d’aborder tout l’éventail des enjeux auxquels fait face le tourisme au Canada.

Pour plus d’informations sur l'AITC, consultez le site tiac-aitc.ca. Pour en savoir plus sur le Congrès touristique de l’AITC, cliquez ici.

RSS RSS