| |

Recent News > Journées de plaidoyer 2019 – Exploiter le potentiel du tourisme

Journées de plaidoyer 2019 – Exploiter le potentiel du tourisme

posted on February 4, 2019

OTTAWA, ONTARIO, le 4 février 2019 – Cette semaine, l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) dirigera un groupe d’entreprises et de parties prenantes réunies à Ottawa afin de demander au gouvernement fédéral de soutenir l’économie touristique, dont les retombées au Canada atteignent les 97,4 milliards $. Ainsi, les 4 et 5 février, des intervenants en provenance de partout au pays rencontreront des parlementaires lors de diverses réunions, le tout ayant pour but de discuter des politiques publiques en vigueur qui sont autant de freins à la croissance de ce secteur d’activité.

Si l’industrie touristique canadienne a certes été sur une pente ascendante au cours des dernières années, notre part de marché demeure en deçà de celle de plusieurs autres pays sur l’échiquier touristique mondial. D’ailleurs, le Canada se classe au 17e rang mondial en termes de visites selon le classement de l’OMT – alors que nous étions en 8e place en 2000. Or, la part de marché du pays ne fera que diminuer davantage si des enjeux liés à la pénurie de main-d’œuvre, l’accès, la compétitivité des coûts et le financement aux fins de promotion, le tout tel qu’identifiés par l’AITC, ne sont pas réglés. Le tourisme canadien demeure le plus important secteur d’exportation de services, générant quelque 21,3 milliards $ en revenus d’exportation, 41,2 milliards $ en PIB et 32 milliards $ uniquement dans le secteur des réunions et congrès – en plus d’employer 1,8 million de Canadiens. Or, le vent qui souffle actuellement dans les voiles du tourisme canadien ne peut perdurer sans que des modifications soient apportées aux politiques publiques qui, dans leur forme actuelle, empêchent le secteur d’exploiter nombre d’opportunités de croissance.

Certes, la récente hausse des visites internationales, attendue depuis longtemps, de même qu’un taux de change favorable et un appui financier du gouvernement pour la promotion touristique par l’entremise de Destination Canada, sont tous des facteurs encourageants. Or, une hausse des arrivées internationales stimulée par un taux de change à notre avantage devrait être perçue comme étant une plateforme favorisant l’amélioration continue – et non un signe que la performance de l’industrie a atteint un niveau optimal.

Les membres de l’AITC sont d’avis que les politiques publiques relatives aux quatre défis clés suivants nuisent à la croissance du tourisme : la pénurie de main-d’œuvre, l’accès, la compétitivité des coûts et le financement à des fins de promotion.

Alors que les prochaines élections fédérales se pointent à l’horizon, l’AITC entend faire en sorte que les élus et fonctionnaires du gouvernement soient conscientisés sur l’importance de l’économie touristique.

« Le secteur touristique a connu une tendance à la hausse au cours des dernières années, et nous tenons à assurer que notre industrie demeure une priorité au moment où les parlementaires canadiens amorcent leur dernière session à Ottawa avant les élections fédérales, a indiqué Charlotte Bell, présidente-directrice générale de l’AITC. Les emplois et entreprises en tourisme s’étendent à toutes les communautés et circonscriptions du pays, stimulant ainsi l’économie et la création d’emplois d’un bout à l’autre du Canada. »

Lors d’une série de réunions ayant pour thème « Exploiter le potentiel du tourisme », l’AITC et le secteur touristique inviteront le gouvernement à privilégier une approche pangouvernementale en matière de politiques publiques, insistant du même coup sur la mise en œuvre des mesures suivantes :

MAIN-D’OEUVRE

  • Un accès à l’immigration pour tous les volets et niveaux de compétences, incluant le tourisme réceptif
  • Les volets de l’immigration doivent répondre aux besoins en main-d’œuvre, et ce, pour tous les niveaux de compétence
  • La mise en place de programmes de compétences et de capacités financés par le gouvernement priorisant l’emploi en tourisme, et soutenant les bassins de main-d’œuvre sous-représentés tels que les jeunes autochtones et les personnes handicapées

 

ACCÈS – TRAITEMENT DES DEMANDES DE VISA/BARRIÈRES À L’ENTRÉE

  • Simplifier le processus de traitement des demandes de visa
  • Permettre aux pays à faible risque d’accéder au programme d’autorisation de voyage électronique (AVE)
  • Soutenir les initiatives de prédédouanement avec les États-Unis
  • Consacrer davantage de ressources à l’ACSTA afin de faciliter le contrôle de sécurité
  • Accroître le nombre de centres de réception des demandes de visa et faciliter le traitement des données biométriques

 

COMPÉTITIVITÉ DES COÛTS

  • Aucuns frais ou taxe fédérale additionnels sur les produits touristiques
  • Réduction des frais, prélèvements et taxes imposés au transport aérien
  • Réinstaurer le programme d’incitatifs pour les voyageurs étrangers via un rabais sur la TPS ou autre

 

FINANCEMENT AUX FINS DE PROMOTION TOURISTIQUE

  • Hausser à 135 M$ le financement annuel octroyé à Destination Canada
  • Élaborer un modèle de financement par reconduction à long terme basé sur la performance de l’industrie, favorisant ainsi l’innovation continue au sein de celle-ci


L’AITC vous invite à contribuer vous aussi aux initiatives de plaidoyer hors ligne et en ligne, notamment en utilisant le mot-clic #TourismMatters sur les médias sociaux.

L’équipe dirigée par l’AITC qui rencontrera des parlementaires cette semaine inclut :

Charlotte Bell, PDG, Association de l’industrie touristique du Canada (AITC)

Carol Alderice, présidente-directrice générale, Association de l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick (AITNB) et membre du conseil d’administration de l’Association de l’industrie touristique provinciale et territoriale du Canada (AITPT)

Traci Bednard, vice-présidente, communications et expérience des passagers, Edmonton International Airport et membre du conseil d’administration de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC)

John Dunn, président, Floor13 et vice-président du conseil de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC)

Craig Foley, PDG, Hospitality Newfoundland & Labrador (HNL), membre du conseil d’administration de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) et président du conseil de l’Association de l’industrie touristique provinciale et territoriale du Canada (AITPT)

Clark Grue, président-directeur général, Calgary TELUS Convention Centre

Keith Henry, président-directeur général, Association touristique autochtone du Canada (ATAC)

Nina Kressler, présidente-directrice générale, Shaw Centre et membre du conseil d’administration de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC)

David McKenna, président, Banff Jasper Collection by Pursuit et président du conseil de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC)

Kevin Mouflier, PDG, Tourism Industry Association of Prince Edward Island (TIAPEI) et membre du conseil d’administration de l’Association de l’industrie touristique provinciale et territoriale du Canada (AITPT)

Paul Nursey, président-directeur général, Destination Greater Victoria et membre du conseil d’administration de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC)

Darren Reeder, directeur général, Banff and Lake Louise Hotel Association (BLLHA)

Heidi Welker, vice-présidente principale, développement d’affaires et partenariats, Freeman Audio Visual Canada

Lynn Wyton, directrice, relations d’affaires stratégiques, Edmonton International Airport

 

 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Marcela Diaz
Directrice, affaires publiques et communications
Association de l’industrie touristique du Canada
mdiaz@tiac.travel
t: 613-238-6378